CHARGEMENT

Tapez pour rechercher

Le transport maritime s’engage dans la réduction des émissions de CO2

Economie & entreprises – maritime Maritime

Le transport maritime s’engage dans la réduction des émissions de CO2

Partager

Une stratégie initiale visant à réduire les émissions de CO2 à effet de serre des navires a été adoptée le 13 avril par les pays membres de l’Organisation maritime internationale (OMI).

Dans le cadre de l’OMI et afin de réduire les émissions des navires d’au moins 50% par rapport au niveau de 2008, un engagement international a été signé le 13 avril, ce dernier vise une diminution d’au moins 40% d’ici 2030 et la mobilisation de tous les efforts pour atteindre -70% d’ici 2050 quant’ au émissions de CO2, ce qui justifié l’implication du transport maritime dans les impératifs de réduction de gaz à effet de serre pour la première fois.

Dans les droites lignes des accords de Paris

Un communiqué a été présenté par Le ministre de l’Écologie, Nicolas Hulot, et la ministre des transports, Élisabeth Borne dans lequel ils ont marqué que le transport international représente actuellement 2% à 3% des émissions d’origine anthropique de CO2 au niveau mondial et ils ont apprécié la stratégie inscrite dans la droite ligne des objectifs de l’accord de Paris en matière de réchauffement climatique, aussi ils ont montré que ces émissions peuvent être augmentées de 50% à 250 % d’ici 2050 si aucune action ne sera entreprise .

Le ministère affirme que l’atteinte de ces objectifs repose sur l’élaboration des mesures juridiquement contraignantes et Nicolas Hulot à son tour qu’une vraie rupture peuvent être marqué d’ici une quinzaine d’années grâce au zéro émission dans les nouveaux navires .

Vers des mesures juridiquement contraignantes

« Les mesures à prendre à court terme doivent être rapidement adoptées, et déployées avant 2023 » affirme la commission européenne qui a félicité à son tour cet accord et invité les parties prenantes à démarrer au plus vite la préparation des mesures de long terme.

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *