CHARGEMENT

Tapez pour rechercher

Fret ferroviaire : la Commission autorise une aide de l’État danois aux opérateurs

Produits et technologies – Ferroviaire

Fret ferroviaire : la Commission autorise une aide de l’État danois aux opérateurs

Partager

La Commission européenne a donné son feu vert à un régime d’aides élaboré par l’État danois en faveur du fret ferroviaire. Il s’agit d’encourager les investissements des opérateurs dans de nouveaux équipements embarqués.

 

L’État danois va allouer un budget de 7,4 millions d’euros aux opérateurs de fret ferroviaire. Cette aide vise à couvrir les coûts supportés par ces entreprises pour s’adapter au nouveau système européen de gestion du trafic ferroviaire (ERTMS).

Des coûts de transition élevés

Ce système de signalisation doit remplacer les différents dispositifs nationaux de contrôle-commande des trains. Objectif : l’interopérabilité du système ferroviaire en Europe, avec à la clef une amélioration de la sécurité et de la compétitivité du secteur, affirme la Commission, qui en fait un enjeu majeur de se politique des transports.

Problème : la conversion à l’ERTMS entraîne des coûts de transition élevés, car les opérateurs doivent investir dans de nouveaux équipements embarqués compatibles. La Commission a donc accepté le régime d’aide prévu par l’État danois pour donner un coup de pouce aux opérateurs de fret.

Subventions directes aux exploitants

Les bénéficiaires de ce régime seront les exploitants de locomotives, déjà présents sur le réseau ferroviaire danois ou nouveaux entrants. Les aides seront octroyées sous la forme de subventions directes, afin d’installer les nouveaux équipements dans les nouvelles locomotives et de mettre à niveau les équipements existants dans les machines déjà en circulation.

Entre 2018 et 2023, toutes les voies ferroviaires régionales et longue distance exploitées par l’État danois passeront progressivement au système ERTMS.

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *